Création du cabinet Jouvensal Fabre

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Guillaume Fabre s’associe avec Karin-Amélie Jouvensal pour créer le cabinet Jouvensal Fabre, cabinet indépendant dédié au droit de la concurrence.

Guillaume Fabre a exercé dix années dans l’équipe concurrence du cabinet Bredin Prat, au sein de laquelle il avait été nommé Counsel fin 2019.

Karin-Amélie Jouvensal avait également quitté Bredin Prat en 2018 pour ouvrir une boutique dédiée au droit de la concurrence.

Le cabinet Jouvensal Fabre revendique un positionnement de niche et haut de gamme ainsi qu’une capacité à offrir des prestations à forte valeur ajoutée sur l’ensemble des problématiques de droit de la concurrence

D’après Guillaume Fabre, « faire délibérément le choix de quitter un cabinet aussi historique, prestigieux et formateur que Bredin Prat pour créer un cabinet indépendant et haut de gamme n’a pas été facile mais c’est un véritable défi entrepreneurial que j’ai hâte de relever avec Karin-Amélie ».

 « L’association avec Guillaume va permettre une montée en puissance de l’activité développée depuis mon installation en proposant aux clients et aux confrères avec lesquels je travaille une offre plus structurée, une palette de compétences élargie et surtout un cumul d’expériences sans équivalent dans la sphère des boutiques dédiées au droit de la concurrence » complète Karin-Amélie Jouvensal. 

Les associés souhaitent structurer rapidement une équipe solide, et travaillent avec réseau leur permettant de s’entourer de confrères étrangers, consultants ou économistes pour répondre aux besoins de chaque dossier.

Guillaume Fabre est intervenu dans des affaires emblématiques d’aides d’Etat en France (Dexia, PSA, Areva, SNCM, etc.) ainsi que lors d’opérations de concentration structurantes (acquisition de Refinitiv par le London Stock Exchange Group, acquisition d’Ingenico par Worldline, acquisition de WhiteWave par Danone, création d’Eureden, cession de l’activité réacteurs d’Areva à EDF, acquisitions de Leerdammer ou de Nuova Castelli par Lactalis, etc.).
Il est également intervenu pour conseiller ou représenter des entreprises majeures dans le cadre de contentieux devant les autorités de concurrence et leurs juridictions de contrôle
(Apple, Reckitt Benckiser, d’aucy, Grands Moulins de Strasbourg, etc.). Enfin, il est intervenu enfin dans le cadre de contentieux indemnitaires, par exemple dans l’affaire des camions.
Guillaume Fabre a exercé plus de 10 ans chez Bredin Prat en droit de la concurrence, notamment comme Counsel, à Bruxelles et à Paris.
Inscrit au barreau de Paris (2011), Guillaume Fabre est diplômé de la Leiden Universiteit, Pays-Bas (LL.M. in European Business Law, 2007), de l’université Paris X Nanterre (Master bilingue des droits de l’Europe, 2007 ; Maîtrise, 2006) et de la University of Essex, Royaume-Uni (LL.B., 2006).
Guillaume Fabre est bilingue (français / anglais). Il publie régulièrement et est membre de l’association des avocats pratiquant le droit de la concurrence.

Karin-Amélie Jouvensal pratique le droit de la concurrence depuis plus de 15 ans. Son activité couvre tous les aspects du droit de la concurrence aussi bien en conseil qu’en contentieux, aux niveaux européen et national. Elle intervient régulièrement auprès d’entreprises françaises et internationales devant les autorités de concurrence ainsi que devant les juridictions françaises et européennes en matière de contrôle des concentrations, de pratiques d’entente, d’abus de position dominante et de contentieux indemnitaires liés à des infractions au droit de la concurrence. Elle accompagne aussi régulièrement ses clients en droit de la distribution.
La boutique qu’elle a fondée en 2018, après plus de 10 année d’exercice au sein du cabinet Bredin Prat (Paris et Bruxelles) s’est illustrée par son intervention en contrôle des concentrations comme conseil de Make Distribution dans le cadre de l’opération par laquelle le groupe Casino Guichard Perrachon a cédé ses activités de distribution dans l’Océan Indien au Groupe Bernard Hayot (plus grosse opération de fusion-acquisition, en termes de chiffre d'affaires, jamais examinée par l’Autorité en outremer), de Superga Beauty dans le cadre de l’acquisition de Cosmeurop (filiale du groupe L’Oréal), comme conseil de MGA Paris et Alandia Industries pour l’acquisition du Groupe Cyrillus ou encore très récemment, en matière de contentieux, comme conseil du groupement ASTR dans le cadre d’une affaire de boycott sanctionnée par l’Autorité de la concurrence, où elle a notamment obtenu une réduction significative de la durée des pratiques sanctionnées, et donc de l’ampleur de l’amende imposée à son client.
Elle est chargée d’enseignement à HEC.
Inscrite au barreau de Paris (2005), elle est diplômée d’HEC (Mastère spécialisé Droit et Management International), de l’Université de Paris X (DESS de Droit européen) et de la London School of Economics & Political Science. Elle est membre de l’association des avocats pratiquant le droit de la concurrence.

L'annuaire du Monde du Droit