UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Taylor Wessing : lancement de son outil d'autodiagnostic anticorruption

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Taylor Wessing lance un Autodiagnostic anticorruption.

L’équipe compliance de Taylor Wessing a lancé un outil d’autodiagnostic en ligne permettant aux entreprises de déterminer leur niveau d’exposition aux risques de corruption, un an après l’entrée en vigueur de la Loi Sapin II.

La Loi Sapin II a imposé de nouvelles obligations de prévention et de détection des pratiques de corruption et a créé l’Agence Française Anticorruption (AFA). Depuis fin 2017, l’AFA contrôle les entreprises pour s’assurer de leur respect de la nouvelle loi française. Une nouvelle série d’inspections est aujourd’hui lancée.

Un grand nombre d’entreprises ne sont pas préparées à ces contrôles. Leur prise de conscience quant à leurs obligations et quant aux risques en termes financiers et d’image reste très faible.

Cet outil d’autodiagnostic permet en quelques minutes à chaque utilisateur d’obtenir une indication du profil de l’entreprise quant aux risques de corruption.

Le résultat est élaboré sur la base de questions portant sur le profil de l’entreprise, le contenu de sa politique de conformité, ses relations avec les tierces parties et, plus globalement, la sensibilisation de l’entreprise, ses dirigeants et ses salariés, aux risques de corruption.

Testez votre niveau d’exposition en cliquant ici

Cet outil est également disponible en anglais.

Le projet a été mené conjointement par :

  • Markus Asshoff (associé)
  • Evelyne Friedel (associée)
  • Paul-Albert Iweins (associé – ancien Bâtonnier de Paris)