Mayer Brown remet le Prix Mayer Brown du Private Equity 2017 à Jean-Philippe Coiffard

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Pour sa 1ère édition, sous la présidence de Gilles Mougenot (Président d’Argos Soditic) et en présence des membres du jury France Vassaux (AFIC), Jean-Philippe Lambert (Président de Mayer Brown Paris), Christopher Lalloz (Associé) et Emily Pennec (Associé), le Prix Mayer Brown du Private Equity a été attribué le 15 décembre 2017 lors d’un cocktail dînatoire.

mayer brownEtudiant à l'EFB, Jean-Philippe Coiffard entame son stage en alternance au sein de Sullivan & Cromwell et ambitionne d'exercer la profession d'avocat en fiscalité. A 24 ans, il est l'heureux lauréat de la première édition du Prix du Prix Mayer Brown du Private Equity avec une dotation financière de 8 000 € et un stage à la clef. Le second prix a été attribué à Etienne Vautier, étudiant à Science Po Paris qui s’est vu attribuer une dotation de 3 500 € et un stage. Le troisième prix a été attribué à Lucie Gaillard, étudiante à l’Université Paris II-Panthéon Assas et à HEC Paris qui s’est vu attribuer une dotation de 1 500 € et un stage.

Mais la surprise de cette première édition du prix Mayer Brown du Private Equity a été la remise de trois « mentions spéciales » au vu de la qualité des candidats qui se sont distingués lors de ce concours : Théo Servant (étudiant à l’ESCP Europe et à l’Université Paris Sud – Faculté Jean Monnet), Pierre Chataignier (étudiant à l’Université de Montpellier) et Alexis Ollivier (étudiant à l’Université Paris II – Panthéon Assas).

Jean-Philippe Lambert, président de Mayer Brown à Paris et membre du Comité de direction mondial de Mayer Brown commente : « La formation est l'un des éléments essentiels de la stratégie de Mayer Brown en raison de son implantation internationale qui requiert une qualité de service d'excellence et homogène. Notre attachement à la transmission des savoirs nous amène à participer à des initiatives telles que le Prix Mayer Brown du Private Equity ».

France Vassaux, Secrétaire Générale de l’AFIC commente : « Le prix s’inscrit dans une démarche novatrice. Il s’agit du seul prix destiné aux étudiants souhaitant se spécialiser dans le domaine du capital investissement contrairement à d’autres prix de cabinets d’avocats qui sont plus généralistes ou sur d’autres thèmes ».