Cohen Amir-Aslani célèbre ses 2 ans de présence en Iran

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats d’affaires Cohen Amir-Aslanu est installé à Téhéran depuis septembre 2015.

cohen amir aslaniImplanté à Téhéran depuis le 1er septembre 2015, Cohen Amir-Aslani, cabinet indépendant d'avocats d'affaires, poursuit son développement en Iran et fête son deuxième anniversaire au cœur de la capitale iranienne.

À Téhéran, le cabinet est composé de neuf membres français et iraniens, avocats inscrits au barreau de Paris et Téhéran, juristes et assistants juridiques, formant un pool international répondant aux attentes des sociétés et groupes internationaux qu’il conseille. En constant développement, il poursuit son ancrage dans le paysage juridique local, après avoir été le premier cabinet international français à s’implanter de manière indépendante à Téhéran. L'équipe, animée par Sophie Gabillot, intervient en matière de due diligence sur les sanctions, de négociations de contrats de joint-venture, de fusions-acquisitions et plus généralement accompagne ses clients du début de leur projet d’implantation en Iran jusqu’au suivi de leurs affaires courantes. Le cabinet a accompagné plusieurs grands groupes du CAC 40 dans leur retour et arrivée respectifs sur le marché iranien.

À la tête du cabinet de Téhéran, Ardavan Amir-Aslani


Très fin connaisseur de l’Iran, constamment interrogé sur la question de la situation économique et géopolitique de ce pays, également auteur, entre autres, du guide pratique « Faire des affaires avec l’Iran », Ardavan Amir-Aslani est, aux côtés de Gérard Cohen, à l’initiative de l’ouverture de ce bureau. Il est lui-même le conseil de plusieurs Etats à travers le monde. Il accompagne de grands groupes français et assiste régulièrement ses clients dans les négociations, la rédaction de contrats internationaux d’infrastructures et les représente devant des juridictions internationales et des cours d’arbitrage. Il a développé une expertise en matière de réflexion stratégique, de mise en œuvre et de direction de contentieux pluri-juridictionnels à l’échelle internationale.

Un pool d’experts internationaux

Composé d’avocats maîtrisant parfaitement le régime des sanctions, le droit iranien, et rôdés à l’exercice de négociations dans des environnements multiculturels, le cabinet propose des séminaires de formation aux entreprises étrangères et ambassades installées en Iran mais également aux sociétés en phase de prospection pour les tenir informées des modifications du régime international des sanctions et du droit iranien. « Nous souhaitons développer notre pool d'avocats internationaux étrangers (français, anglais, italiens, chinois...) et iraniens afin de tisser un contact local privilégié et d’assurer une parfaite coordination avec nos clients du monde entier » conclut Gérard Cohen.