UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le benchmark nuit gravement à la santé des salariés

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une organisation collective du travail est dangereuse pour la santé des travailleurs lorsque les salariés n'ont qu'un seul objectif de performance : dépasser leurs collègues.

Une banque a institué en 2007 le système "benchmark" pour assurer la gestion des performances du personnel, consistant à une évaluation permanente de chaque agence au regard des performances des autres agences et au sein de chaque agence de chacun des salariés par rapport aux résultats des autres salariés. Un syndicat a alors saisi la justice, soutenant que cette mise en concurrence avait un impact sur la santé du personnel. Dans un jugement du 4 septembre 2012, le tribunal de grande instance de Lyon condamne l'employeur, au motif que parce qu’il est générateur d’un stress permanent et compromet gravement la santé des salariés, le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne

INCOTERMS 2020: évolution ou révolution

Du 18/03/2020 au 18/03/2020

INCOTERMS 2020: évolution ou révolution

Du 23/04/2020 au 23/04/2020

INCOTERMS 2020: évolution ou révolution

Du 22/06/2020 au 22/06/2020

INCOTERMS 2020: évolution ou révolution

Du 17/09/2020 au 17/09/2020

INCOTERMS 2020: évolution ou révolution

Du 18/11/2020 au 18/11/2020