UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Journée Juriconnexion et CIAN le 22 novembre : Connaître les droits africains

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Juriconnexion et le CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique) organisent conjointement une journée sur le thème « Connaître les droits africains ». Cette journée se déroulera le vendredi 22 novembre 2019 de 9 heures à 17 heures dans la Grand’ Chambre de la Cour de cassation, 5 quai de l'Horloge à Paris.

Cette Journée a pour objectif de donner des clefs pour mieux s’informer sur les différentes sources du droit des pays africains, souvent difficiles d’accès, en abordant les principaux thèmes suivants :

Les difficultés d’obtention des textes législatifs et réglementaires et les progrès de la numérisation ;
La portée de l’uniformisation du droit des affaires réalisée par l’OHADA ;
Le rôle effectif de la jurisprudence en tant que source du droit et les nouvelles démarches de numérisation des décisions de justice ;
Les ressources éditoriales dédiées à la diffusion et aux commentaires des droits africains qui existent en Europe et en Afrique

La matinée, animée par Me Jean-Jacques Lecat, avocat spécialiste de l'Afrique, président de la Commission juridique et fiscale du CIAN sera consacrée à des échanges avec des personnalités et experts des droits africains et l’après-midi à une table ronde organisée par Juriconnexion sur la pratique de la recherche documentaire.

Programme et inscription sur le site de Juriconnexion https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScMIFHqFa6e4tKZnuKvAwuq2s7fDf_cgyCLZ-TBG6m50t3stg/viewform

ou sur le site du CIAN https://www.cian-afrique.org/actions-et-services/evenements-du-cian/ - clôture le 18 novembre

Journée organisée avec le soutien de l’AHJUCAF (Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l’usage du Français) et des éditeurs Lexbase, Lexis-Nexis, Lextenso et Wolters Kluwer.