UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le prix Olivier Debouzy revient à Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le prix Olivier Debouzy revient à Jean-Baptiste Jeangène Vilmer pour son ouvrage "La guerre au nom de l'humanité – Tuer ou laisser mourir".

Le cabinet August & Debouzy et le Club des Juristes ont le annoncé le lauréat de la deuxième édition du prix Olivier Debouzy, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, philosophe et juriste chercheur en droit international à la Faculté de droit de McGill University à Montréal.

Récompensé pour son ouvrage, "La guerre au nom de l'humanité" paru aux éditions Presses Universitaires de France - PUF et préfacé par Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères, l'auteur devient "l'agitateur d'idée juridique 2012".

Cet ouvrage a notamment été retenu par le Jury pour son traitement relatif au droit ou devoir d'ingérence, se résumant ainsi : peut-on imaginer un conflit complètement désintéressé, au nom de l'humanité ?

Près d'une quarantaine de candidatures ont été examinées cette année par le Jury, sur des sujets très variés (droit et cinéma, droits de l'Homme, propriété artistique, philosophie, femmes et justice...), traités via des supports très différents (blogs, thèse, ouvrage, article, journal étudiant...).

Les délibérations ont eu lieu le 12 juin 2012 au Conseil Constitutionnel.

Ce prix récompense, à l'image de l'ouvrage choisi cette année, une vision originale, impertinente mais aussi libre, d'une thématique juridique.

Guy Carcassonne, professeur des universités en droit public à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense et Président du jury du prix Olivier Debouzy, a souligné "la qualité et la pertinence des dossiers proposés, qui ont rendu notre rôle extrêmement difficile et notre choix très délicat. Deux critères ont fait la différence : l'importance du sujet, un thème au cœur de l'actualité et des préoccupations et un traitement très original par son approche pluridisciplinaire."

A propos de l'auteur :

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, philosophe et juriste, est chercheur en droit international à l'université McGill de Montréal (Canada). Auteur d'une douzaine d'ouvrages, dont "Réparer l'irréparable" (Presses Universitaires de France - PUF, 2009) et "Pas de paix sans justice ?" (Presses de Sciences Po, 2011), il a enseigné la théorie des relations internationales, l'éthique et le droit de la guerre au département de War Studies du King's College de Londres. Ce livre "La guerre au nom de l'humanité" est l'adaptation de sa thèse de doctorat, qui a remporté trois prix en France et au Canada, dont le Prix 2010 Aguirre-Basualdo en droit et sciences politiques de la Chancellerie de Paris.

Prix_Olivier_Debouzy_2012