UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Goodwin se dote d’un pôle Restructuring à Paris

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Quelques semaines seulement après le recrutement d’une équipe en immobilier menée par Sarah Fleury, le cabinet d’avocats international Goodwin poursuit sa stratégie de croissance en France avec l’arrivée de Céline Domenget Morin, en provenance de White & Case,  en  tant qu'associée, accompagnée de son équipe.

Ce recrutement s’inscrit dans un mouvement de renforcement international de la pratique Restructuring chez Goodwin qui s’est récemment illustré par l’arrivée de plusieurs associés en Europe (Londres) et aux Etats-Unis (New York et San Francisco). 

La création d’un département Restructuring à Paris dirigé par Céline Domenget Morin, doit permettre à Goodwin de monter en gamme sur un axe stratégique pour le cabinet, en capitalisant sur les synergies fortes qui existent entre les équipes PE, financement et restructuration mais également avec l’équipe Tech, secteur clé de la firme, pour apporter des services à forte valeur ajoutée à ses clients, tant en France qu’à l’international.

« Le projet entrepreneurial proposé par Goodwin m’a immédiatement séduite ! Goodwin représente une formidable plateforme à l’international capitalisant sur la convergence entre le Private Equity, le Corporate Finance et le restructuring. C’est évidemment une très belle opportunité pour nous de rejoindre ce cabinet en forte croissance, particulièrement actif dans le secteur Tech, et dont le dynamisme est confirmé par de nombreux recrutements récents en Europe et aux Etats-Unis », déclare Céline Domenget Morin à la suite de son arrivée chez Goodwin Paris.

Céline Domenget Morin assiste ses clients dans le cadre de procédures amiables ou collectives. Elle conseille des entreprises, des créanciers et leurs actionnaires confrontés à des situations de crise, ainsi que des investisseurs dans la reprise d’entreprises en retournement. Elle accompagne ses clients dans leurs restructurations (en France et à l’international) et dans le cadre de procédures multi-juridictionnelles.

Membre du bureau de l'ARE (Association pour le Retournement des Entreprises) et co-président de la commission capital retournement de France Invest, Céline Domenget Morin (42 ans) a débuté sa carrière en 2001 au sein de la banque Lazard en qualité d’analyste financier. En 2004 elle rejoint le cabinet Veil Jourde et participe en 2006 à la création du cabinet Brémond & Associés au sein duquel elle est promue associé (2008). Elle exerçait en tant qu’associée en charge de la pratique Restructuring chez White & Case depuis 2013.

« L’arrivée de Céline Domenget Morin apparait aujourd’hui comme une évidence dans la stratégie de déploiement de l’offre du cabinet en France et à l’international. Le choix de cette équipe dotée d’une expertise pointue en matière de restructurations d’entreprises est un accélérateur de développement de Goodwin à Paris », commente Maxence Bloch, Managing Partner du bureau de Paris.

Ce recrutement porte à 13 le nombre d’associés chez Goodwin à Paris, donc 4 sont des femmes.