UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Pierre-Antoine Dubecq, Associé, Coblence : « Je souhaite consolider le positionnement du cabinet en Corporate »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Pierre-Antoine Dubecq sur sur arrivée au sein du cabinet Coblence en qualité d'associé.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Coblence ?

Le désir d’intégrer une structure à taille humaine, en pleine croissance proposant un panel de compétences et d’expériences complet et cohérent, dont les membres partagent un projet commun, et piloté sur un modèle entrepreneurial.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

En 1996, le CAPA obtenu, j’ai intégré l’équipe M&A de Jeantet où j’ai passé cinq années très formatrices à Paris et à New York. Par la suite, après un passage chez Dubarry Veil, j’ai rejoint De Pardieu où j’ai exercé au sein de l’équipe de Jean Leygonie avant de participer, en 2004, avec la même équipe à l’ouverture du bureau parisien du cabinet américain Morgan Lewis dont je suis devenu associé en 2006. Dix ans plus tard, fort de cette expérience internationale enrichissante, avec un certain nombre de mes associés nous avons intégré le cabinet Gide où je suis resté jusqu’en 2016, date à laquelle j’ai rejoint Archers, avant d’intégrer Coblence en Juin dernier.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Ma carrière est le fruit de différentes rencontres. Des avocats rencontrés chez De Pardieu et suivis lors de la création du cabinet Morgan Lewis en passant par ceux qui m’ont formé à mes débuts chez Jeantet et donné l’envie de me spécialiser dans le domaine du M&A, nombre d’entre eux m’ont influencé tout au long de ma carrière.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

En deux décennies d’exercice, difficile de de se limiter à un seul souvenir. Outre les liens que j’ai pu tisser sur le long terme avec certains de mes clients, j’ai connu de réelles satisfactions professionnelles à attendre notre objectif dans des dossiers parfois d’une grande complexité, je pense notamment à une acquisition simultanée dans plus de trente pays par le groupe Guerbet.

Quels sont vos domaines de compétences ?

J’accompagne en France et sur le plan international, notamment dans les secteurs de la Défense de la Santé, de grands acteurs industriels sur leurs opérations de Fusions-Acquisitions, dans leurs alliances stratégiques, et lors de la négociation d’importants accords industriels et commerciaux J’assiste également mes clients sur les contentieux en lien direct avec ces opérations.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

Comme dans beaucoup de secteurs, le digital est dans la Santé et la Défense omniprésent (santé connectée, véhicule connecté, cybercriminalité,…) et l’actualité de fait particulièrement dense.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Consolider le positionnement du cabinet en Corporate et plus particulièrement en M&A industriel sur le marché small / mid caps, poursuivre le développement des synergies entre les différentes équipes et ensemble saisir de nouvelles opportunités sur le plan international.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)