UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Victoria Westcott, Associée, Reed Smith

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

victoria westcottInterview de Victoria Westcott, récemment nommée associée de Reed Smith Paris. 

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Reed Smith ?

Reed Smith est un cabinet international en pleine expansion. Le rejoindre, c’est l’opportunité de coécrire le développement de sa pratique en financement de projets et d’actifs. Grâce à sa solide expertise en transports et commerce international et en énergie et construction, il constitue un socle parfait sur lequel je pourrai apporter mon expérience en financement. Il y a par ailleurs chez Reed Smith une vraie culture de collaboration entre bureaux, ce qui est parfaitement adapté à ma pratique internationale.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Avant de rejoindre le cabinet Reed Smith, j’ai passé 17 ans dans l’équipe financement de projets et actifs chez White & Case, dont les dix dernières années en tant qu’associée. J’ai passé trois ans dans leur bureau de Budapest : grâce à cela, j’ai acquis une connaissance approfondie des marchés de l’Europe Centrale et Orientale et notamment de la Turquie. Avant White & Case, j’ai pratiqué pendant 5 ans chez Freshfields et pendant 5 ans chez Wilde Sapte (désormais Dentons), où j’ai débuté ma carrière.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

C’est sans aucun doute ma mère, une femme formidable qui a passé sa vie à cent kilomètres à l’heure (j’ai le souvenir d’avoir toujours couru derrière elle !) et qui est la personne la plus déterminée que je connaisse. Elle est d’un optimisme extraordinaire et respire la bonne humeur, malgré les aléas et les obstacles qu’elle a pu rencontrer au cours de sa vie. Elle m’a appris qu’en combinant la détermination et l’optimisme, tout est possible.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

J’ai été impliquée dans la négociation du tout premier contrat de partenariat en Hongrie. Cela s’est passé dans des conditions très particulières car, après trois jours de « prise en otage » au Ministère du Transport, j’ai dû écrire en séance ouverte, de façon manuscrite et en moins d’une heure, le document actant le dernier compromis entre les parties. Le projet avait failli avorter - les journalistes et les politiques attendaient derrière la porte - mais nous avons pu « sauver le deal ».

Quels sont vos domaines de compétences ?

Ma pratique se partage entre le financement des grands projets d’infrastructure (transport, social, etc.) et d’énergie, et le financement d’actifs, notamment dans les domaines de l’aéronautique et du maritime. Ma double qualification en tant que Solicitor et Avocat me permet de travailler sur des opérations en France ainsi qu’à l’international, où j’accompagne souvent des clients français dans leurs projets à travers le monde.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d’activité ?

Je constate surtout une reprise assez marquée de l’activité depuis le milieu de l’année 2017, ce qui contraste nettement avec les quelques années difficiles post-crise financière entre 2013 et 2016. Il y a aussi un effet de cercle vertueux : le climat étant plus positif, cela favorise l’appétit pour l’investissement.

Qui conseillez-vous ?

Je conseille une grande diversité de clients en financement de projets : banques commerciales, institutions financières multilatérales, investisseurs financiers, groupes industriels et fonds spécialisés dans les projets d’infrastructure. Dans le financement d’actifs, j’interviens notamment pour des banques et des sociétés de leasing.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Reed Smith compte beaucoup d’avocats à travers le monde pratiquant déjà le financement de projets et le financement d’actifs. En travaillant en étroite collaboration avec Fernand Arsanios à Paris et Richard Hakes à Londres, mon objectif est de réunir nos compétences pour proposer à nos clients une offre complète et structurée dans le financement, à travers tout notre réseau.

Arnaud Dumourier (@adumourier)