Afrique du Sud : renforcement de la loi sur les renseignements financiers

Afrique / Moyen-Orient
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'Afrique du Sud adopte un projet de loi sur les renseignements financiers qui renforce la transparence et l'intégrité du système financier sud-africain afin de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Le 29 avril 2017, le président sudafricain, Jacob Zuma, a signé le projet de loi sur l'amendement du centre de renseignements financiers (FICA). Les modifications apportées renforcent la transparence et l'intégrité du système financier sud-africain dans ses objectifs de lutte contre les crimes financiers, notamment l'évasion fiscale, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBFT) et des flux financiers illicites. Les amendements rendent également plus difficile le fait, pour des personnes impliquées dans des activités illégitimes ou une évasion fiscale, de se (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.