Le ministère de la Justice prend des mesures pour favoriser les contacts téléphoniques entre avocats et détenus

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le ministère de la Justice a annoncé avoir pris mesures complémentaires permettant de favoriser les contacts téléphoniques entre les personnes détenues et leurs avocats.

Tout d'abord, le ministère précise que les détenus peuvent contacter leur avocat par téléphone sous deux conditions :

  • Ils doivent disposer d'un compte téléphonique actif
  • Le numéro de téléphone de l'avocat doit être enregistré sur la liste des numéros autorisés sur le compte téléphonique de son client.

Les avocats peuvent en outre aussi laisser un message vocal grâce à un service de messagerie vocal fonctionnant 24h/24 et 7j/7.

Les instructions communiquées par le ministère de la Justice pour laisser un message sur la messagerie personnelle de son client détenu sont les suivantes :

  1. Composer le numéro unique suivant : 03 20 16 02 94 (prix d’un appel local non surtaxé).
  2. Sélectionner la langue désirée en suivant les instructions du menu vocal.
  3. Entrer le numéro d’identification téléphonique de son client (que ce dernier aura communiqué au préalable) et appuyez sur dièse (#).
  4. Enregistrer le message (20 messages maximum, la durée maximale des messages enregistrés ne pouvant dépasser 30 mn) puis raccrocher.

Autres modalités spécifiques d’accès au service de messagerie vocale à connaître :

  • Pour accéder à ce service, le détenu doit disposer d’un compte téléphonique « nominatif » actif. La messagerie vocale n’est pas accessible à partir du compte téléphonique « arrivant » temporaire mis à disposition de la personne détenue dans les premiers jours de son incarcération (mais cette dernière peut rappeler l'avocat).
  • Pendant toute la durée du confinement, la consultation des messages vocaux sera gratuite pour la personne détenue.
  • En cas de problème, il faut  contacter directement l’établissement pénitentiaire du détenu.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.