Coronavirus : la Commission et le Fonds européen d'investissement débloquent 8 milliards d'euros pour financer 100 000 petites et moyennes entreprises

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Commission européenne a débloqué 1 milliard d'euros au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), qui servira de garantie au Fonds européen d'investissement (FEI), faisant partie du Groupe Banque européenne d'investissement.

Cela permettra au FEI d'émettre des garanties spéciales pour encourager les banques et d'autres bailleurs de fonds à octroyer des liquidités à au moins 100 000 PME et petites entreprises à moyenne capitalisation européennes frappées par l'impact économique de la pandémie de coronavirus, pour un financement disponible estimé à 8 milliards d'euros. L'annonce faite aujourd'hui répond à l'engagement pris dans la communication de la Commission du 13 mars visant à apporter une aide immédiate aux PME durement touchées, avec des fonds pouvant être versés dès le mois d'avril. Elle fait partie du train de mesures annoncé par le groupe BEI le 16 mars afin de mobiliser rapidement un soutien aux PME et aux entreprises à moyenne capitalisation européennes.

L'une des conséquences économiques immédiates de la pandémie de coronavirus est le manque soudain de liquidités auquel font face les petites et moyennes entreprises. Ces entreprises sont généralement les plus touchées en cas de crise, et il est essentiel de les soutenir en leur fournissant des liquidités suffisantes pour leur permettre de survivre à la crise. Toutefois, dans une situation de pénurie de liquidités, les banques ne sont pas encouragées à prêter de l'argent aux PME en raison d'une augmentation soudaine du risque perçu. C'est la raison pour laquelle des garanties de l'UE à l'appui de ces prêts sont nécessaires. À partir d'aujourd'hui, le FEI offre au marché des garanties soutenues par l'EFSI spécialement conçues pour contenir les effets de la pandémie sur les petites et moyennes entreprises et les petites entreprises à moyenne capitalisation.

Le vice-président exécutif de la Commission européenne pour une économie au service des personnes, Valdis Dombrovskis, s'est exprimé en ces termes: « Partout en Europe, nos entreprises éprouvent des difficultés. L'UE réagit rapidement pour tenter d'atténuer le choc et aider les petites et moyennes entreprises, qui sont particulièrement vulnérables. Aujourd'hui, la Commission et le Fonds européen d'investissement mettent à disposition 8 milliards d'euros de financement, apportant une aide de trésorerie immédiate aux PME en Europe touchées par la pandémie de coronavirus. Les fonds seront acheminés dès ce mois-ci, par l'intermédiaire des banques et bailleurs de fonds locaux, pour venir en aide aux entreprises les plus durement touchées par la crise. »

Alain Godard, directeur général du FEI, a quant à lui déclaré: « En cette période de crise sans précédent, il est essentiel que les PME reçoivent le soutien dont elles ont besoin. Le FEI travaille activement afin d'apporter une réponse rapide et adéquate à la pandémie de COVID-19 et nous sommes heureux de lancer cette nouvelle initiative de 8 milliards d'euros avec la Commission aujourd'hui. Cette première étape est certes importante, mais le groupe BEI continuera d'œuvrer à la recherche de solutions supplémentaires pour répondre rapidement aux besoins de financement des entrepreneurs dans toute l'Europe. »

Le milliard d'euros débloqué par l'EFSI au titre du mécanisme de garantie des prêts du programme COSME et par le volet «Garanties pour les PME» du dispositif InnovFin au titre du programme Horizon 2020 permet au FEI de fournir des garanties d'un montant de 2,2 milliards d'euros aux intermédiaires financiers, ce qui libère 8 milliards d'euros de financements disponibles. Les garanties seront offertes par l'intermédiaire du FEI sur le marché, au moyen d'un appel à manifestation d'intérêt publié aujourd'hui qui s'adresse à plusieurs centaines d'intermédiaires financiers, principalement des banques et d'autres bailleurs de fonds. Les principales modalités de ces garanties seront les suivantes:

  • accès simplifié et plus rapide à la garantie du FEI;
  • couverture des risques plus élevée - jusqu'à 80 % des pertes potentielles sur les prêts individuels (par opposition à la norme de 50 %);
  • accent mis sur les prêts de fonds de roulement dans l'ensemble de l'Union;
  • conditions plus souples, y compris reports, rééchelonnements ou dispenses temporaires de remboursement.

Les nouvelles modalités seront accessibles tant aux nouveaux intermédiaires financiers qu'à ceux existants collaborant déjà avec le FEI, qui étendra les conditions spéciales à plus de cent mille entreprises bénéficiant de garanties au titre du mécanisme de garantie des prêts du programme COSME et du volet « Garanties pour les PME » du dispositif InnovFin.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.