UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Première consultation du barreau de Paris : "Présidentielles 2012 : que veulent les avocats du barreau de Paris ?"

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour la première fois de son histoire, le barreau de Paris consulte ses 24 000 avocats sur les propositions des candidats aux présidentielles relatives à la justice.

A quelques semaines du 1er tour de l’élection présidentielle, le bâtonnier de Paris, Christiane Féral-Schuhl, a souhaité impliquer le Barreau dans la campagne présidentielle.

Pour la première fois, les avocats du barreau de Paris et les élèves-avocats de l’EFB sont invités à prendre part au débat pré-électoral en répondant à une consultation inédite qui participe de la démocratie directe, chère au bâtonnier Christiane Féral-Schuhl. Les réponses, anonymes, permettront de rendre compte auprès des candidats et des futures tutelles politiques de la profession, de l’expression de la volonté du Barreau quant aux sujets qui structureront l’évolution du droit en France pour les cinq ans à venir.

Christiane Féral-Schuhl : "Il nous a semblé essentiel de nous affranchir des clivages ou des sondages qui tentent en vain de savoir "pour qui votent les avocats". Nous avons pris le temps d’extraire des programmes de chaque candidat leurs propositions consacrées à la justice, les avons regroupées par thème et proposons aux 24 000 avocats du Barreau de Paris de donner leur avis sur une vingtaine de propositions. A l’issue de cette consultation, nous saurons non pas pour qui votent les avocats parisiens mais "ce que veulent les avocats parisiens".

Les propositions des candidats soumises aux avocats

Ont été recensées, de manière objective et exhaustive, les propositions concrètes présentées par les candidats déclarés relatives à l’organisation de la justice, aux libertés publiques et individuelles et aux enjeux liés aux professions du droit.

Par le biais de cette consultation, chaque avocat a la possibilité de les juger et de les jauger à l’aune de son expertise d’avocat et de son regard de citoyen.

Méthodologie

Cette consultation spéciale "présidentielles 2012" est anonyme. Elle se déroulera du 16 au 31 mars. Les avocats auront été sollicités via tous les moyens à la disposition du Barreau : bulletin, emails, courrier...
Le questionnaire sera accessible, à partir du 16 mars 9h00, via le site de l’Ordre www.avocatparis.org ou sur www.avocats-presidentielles.org. Les avocats auront également la possibilité de remplir les formulaires papier mis à leur disposition dans les locaux de l’Ordre, Place Dauphine, à la Maison du barreau au vestiaire ainsi qu’à la pépinière et les glisser dans les urnes prévues à cet effet. Enfin, le questionnaire pourra également être renvoyé par télécopie au 01.55.02.14.41.

Une identification en fin de questionnaire s’assurera de la qualité d’avocat ou d’élève-avocat des participants. Les coordonnées n’étant requises qu’à seule fin de contrôle, elles seront enregistrées distinctement des réponses.