Linklaters conseille la BEI dans le cadre de son émission obligataire sur la blockchain publique Ethereum contre de la monnaie digitale de banque centrale émise par la Banque de France

Deals
TAILLE DU TEXTE

Linklaters a conseillé la Banque européenne d'investissement (BEI) qui a émis cette semaine ses toutes premières obligations sous forme digitale sur la blockchain publique Ethereum.

Les 100 millions d'euros d'obligations à échéance de 2 ans ont été placés auprès d'investisseurs clés du marché et représentent la première émission primaire d'obligations enregistrées sur une blockchain publique conduite par plusieurs dealers. Les obligations ont été émises, sur une base livraison contre livraison, contre la monnaie digitale de banque centrale (MDBC) qui a été émise dans le cadre du programme d’expérimentations MDBC de la Banque de France. Goldman Sachs, Santander et Société Générale étaient les joint lead managers sur cette opération.

L'équipe multi-juridictionnelle et pluridisciplinaire de Linklaters était composée de Michael Voisin, Julian Cunningham-Day, associés, Richard Hay, counsel, Ria Bhanot, Elizabeth Horvath, collaboratrices et Imran Bhaluani du bureau de Londres ; Bertrand Andriani, Véronique Delaittre et Edouard Chapellier, associés, Ngoc-Hong Ma et Vincent Poilleux, counsels, Sébastien Herbert et Thibault Hurbli, collaborateurs, du bureau de Paris ; ainsi que Jonathan Ching, associé et Catherine Russ, collaboratrice senior du bureau de New York.

Les joint lead managers étaient conseillés par Allen & Overy, dont l’équipe était dirigée par Hervé Ekué, associé du bureau de Paris.

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.