Linklaters conseille Acofi

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Linklaters conseille Acofi sur sa vente d’actifs solaires et éoliens d’une capacité totale de 126 MW.

Linklaters a conseillé Acofi Gestion, gestionnaire de fonds d’investissement français, affilié du Groupe La Française (groupe Crédit Mutuel Nord Europe), dans le cadre de la cession de deux portefeuilles d’actifs photovoltaïques et éoliens d’une capacité totale de 126 MW, aux énergéticiens suisses EOS Holding et Romande Energie France. Cette cession a été réalisée par Acofi pour le compte de son Fonds Transition Energétique France.

Le premier portefeuille, le Groupement solaire Cestas 2, est constitué de plusieurs centrales photovoltaïques au sol pour une puissance de 48MWc sur les 300 MW de la centrale de Cestas, le plus grand site photovoltaïque de France. Le deuxième portefeuille, ENRTEF 1, d’une puissance de 78MW, est constitué de 3 parcs éoliens et d’un ensemble diversifié d’actifs photovoltaïques. Ces actifs produisent chaque année 195 GWh d’énergie verte soit la consommation de plus de 39 000 foyers et permettront d’éviter ainsi l’émission de 114 700 tonnes de CO2.

EOS Holding a acquis 100% du portefeuille ENRTEF 1 ainsi que 29% du Groupement solaire Cestas 2. Romande Energie a acquis 51% du Groupement solaire Cestas 2.

Cette opération s’inscrit dans la stratégie d’Acofi de cession de l’ensemble des actifs photovoltaïques et éoliens de son premier fonds dédié aux énergies renouvelables.

L’équipe Linklaters était composée de François April (Energie et Infrastructure) et Pierre Thomet (Corporate), associés, Julien Bourmaud Danto (Corporate) et Samuel Bordeleau (Energie et Infrastructure), collaborateurs senior, Jordan Jablonka (Corporate), Thibaud Troublaïewitch (Droit Public), Noémie Lisbonis-Boyer (Energie et Infrastructure) et Nathanaël Caillard (Energie et Infrastructure), collaborateurs.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.