UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Clifford Chance conseille Dedalus Holding

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Clifford Chance conseille Dedalus Holding en vue de l’acquisition d’une partie de l'activité logiciels d'Agfa-Gevaert.

Clifford Chance a conseillé Dedalus Holding sur le dépôt d'une offre ferme et l'entame de négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une partie de l'activité logiciels de santé d'Agfa-Gevaert. 

Dedalus Holding, société détenue à 60% par Ardian et active au niveau international dans le secteur des logiciels de santé clinique, a annoncé le dépôt d'une offre ferme et l'entame de négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une partie de l'activité logiciels de santé d'Agfa-Gevaert.

L'ensemble, qui génère un chiffre d'affaires d'environ 260 millions d'euros, comprend les activités de systèmes d’information médicale et d’Integrated Care, ainsi que l’imagerie médicale lorsque celle-ci est étroitement intégrée aux systèmes d’information médicale. Cela concerne essentiellement la région DACH, la France et le Brésil.

Avec un chiffre d'affaires total de 470 millions d'euros, l'opération créerait le leader européen dans le secteur des logiciels de soins de santé, en particulier dans le secteur hospitalier. Le groupe combiné serait présent dans plus de 30 pays et occuperait une position de leader en Italie, en Allemagne et en France.

Clifford Chance a conseillé Dedalus Holding sur cette opération avec une équipe composée à Paris de Gilles Lebreton, associé, Xavier Petet, counsel, Valentin Morichon, avocat, et Grégoire Lecoquierre sur les aspects corporate ; Cécile Zoro, counsel, et Emmanuel Maudet, avocat, sur les aspects de droit social ; David Tayar, associé, et Amélie Lavenir, avocate, sur les aspects de droit de la concurrence ; Emily Xueref-Poviac, avocate senior, sur les aspects du contrôle des investissements étrangers ; Loïc Lemercier, counsel, sur les aspects de droit de la propriété intellectuelle ; Gaëlle Merlier, counsel, sur les aspects de droit lié aux dispositifs médicaux ; Clément Fricaudet, avocat, et Damien Kebdani sur les aspects de droit public ; Grégory Sroussi, counsel, et Jérémy Guilbault, avocat, sur les aspects IT ; ainsi que de Laura Benouchene sur les aspects contentieux.

Les bureaux de Milan, Bruxelles, Düsseldorf, Francfort, Londres et Rome étaient également impliqués sur cette opération.