UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Gide, conseil sur le bouclage du projet d’extension de la concession du tunnel Prado Carénage

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d'avocats d'affaires Gide est intervenu en tant que conseil sur le bouclage du projet d’extension de la concession du tunnel Prado Carénage.

Gide a assisté la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage, le groupe Vinci et le groupe Eiffage dans le bouclage du projet d'extension de la concession du tunnel Prado Carénage. 

Ce projet confié par la métropole Aix Marseille Provence dans le cadre d'un avenant à la concession signé en 2017 porte sur le financement et la réalisation d'une nouvelle bretelle d'accès au tunnel Prado Carénage via le boulevard Schlœsing.

Le financement de 60.500.000 euros mis en place est apporté par la Banque Postale, Caisse d’Epargne CEPAC, CaixaBank et Natixis agissant en qualité de prêteurs et/ou de banques de couverture.

Gide avait déjà assisté la société Prado Sud dans le cadre du refinancement de la concession du tunnel Prado Sud en septembre 2018 pour un montant de 117.600.000 euros avec les mêmes parties financières.

L'équipe de Gide Loyrette Nouel était coordonnée par Bénédicte Mazel, associée, avec Tiphanie Mareuse, collaboratrice (droit public), Farah El-Bsat, Laurent Vincent, counsels, et Eric Bolis, collaborateur (financement), Benoit le Bret, associé et Diana Calciu, collaboratrice (droit européen), Antoine Tézenas, associé et Elise Bernard (droit boursier), Emilie Leygonie et Véronique Queruel, collaboratrices (droit des sociétés).

Les parties financières étaient conseillées par Willkie Farr & Gallagher LLP avec une équipe composée de Thierry Laloum, assisté de Charles Antoine Erignac, Anne-Laure Barel, Gabrielle Reddé et Virgile Chanel en droit public, et d'Amir Jahanguiri assisté d'Antoine Bouzanquet et Maryon Demoulin en financement.