UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Watson Farley & Williams conseille Renault, le Fonds de modernisation écologique des transports, The Mobility House et la Banque des Territoires

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Watson Farley & Williams participe au plus grand projet de stockage stationnaire à partir de batteries de véhicules électriques en Europe.

watson farley williams 2016Le cabinet d’avocats international Watson Farley & Williams (WFW) a conseillé le Groupe Renault, le Fonds de modernisation écologique des transports (FMET) géré par Demeter, l’agrégateur allemand The Mobility House et la Banque des Territoires (CDC) sur la structuration de projet et la création d’une société de projet commune dédiée au stockage stationnaire à partir de batteries de véhicules électriques.

Ce projet vise à construire le plus important dispositif de stockage d’énergie stationnaire d’électricité en utilisant des batteries de véhicules électriques avec une puissance installée de 45 MW en France. La première installation sera réalisée sur le site de l’usine de Renault à Douai. Les batteries seront fournies par le Groupe Renault et la capacité de stockage sera commercialisée par The Mobility House pour répondre à différents services au réseau ou à d’autres besoins en stockage d’industriels (services industriels d’effacement, backup…).

L’équipe de WFW qui a accompagné les actionnaires sur la structuration du projet était dirigée par l’associé Laurent Battoue, assisté des collaboratrices Marine Yzquierdo sur les aspects contrats de projet, Noëlène Grenard sur les aspects règlementaires ainsi que de la collaboratrice senior Patricia Haas sur les aspects fonciers, de l’équipe Corporate composée de l’associé Arnaud Félix accompagné des collaborateurs Guillaume Pouyet et Mohamed Douib, et de l’associée Laurence Martinez-Bellet sur les aspects financement.

Laurent Battoue commente : « Nous sommes très heureux d’avoir accompagné les actionnaires sur ce projet. Cette initiative de stockage stationnaire en utilisant des batteries de véhicules électriques est une première en France. Notre participation à cette opération aux côtés d’acteurs majeurs sur ce marché démontre l’expertise de notre équipe dans ce secteur et, de manière générale, notre capacité à conseiller et à intervenir sur des sujets précurseurs dans le cadre de la transition énergétique ».