UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Nomos conseil de BMG Rights Management sur l'acquisition de Francis Dreyfus Music

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

BMG Rights Management (BMG) et Francis Dreyfus Music (Dreyfus) ont annoncé aujourd'hui l'acquisition par BMG de la société Dreyfus. NOMOS est intervenu en qualité de conseil de l'acquéreur (Éric LAUVAUX et Guillaume LECLAIR), MANATT, PHELPS & PHILIPS, LLP NY (George COOKE) intervenant sur les aspects de droit américain. Les cédants étaient accompagnés, pour la partie juridique, par Michael SUKIN (SUKIN Law Group, NY), Daniel VACONSIN (Paris), Éric ADER (Paris) et Serge LEVINE (MAYER BROWN Paris)

Créé en 1970 par Francis Dreyfus et basé à Paris, Dreyfus est un des éditeurs et labels indépendants français historiques. Son catalogue (Disques Motors, FDM, Dreyfus Jazz) comprend les droits éditoriaux et/ou droits master d'artistes phare comme Christophe avec notamment des classiques comme "Les Mots Bleus", "Aline", "Succès Fou", "Les Paradis Perdus" ou encore Jean-Michel Jarre avec en particulier ses albums majeurs "Oxygène", "Equinoxe" et "Chants magnétiques".

Ce catalogue impressionnant inclut également le catalogue Éditions Labrador dont l'origine date des années 60. Il est le reflet des goûts éclectiques et des coups de coeur artistiques de Francis Dreyfus (décédé en 2010) et il contient, en plus des titres cités ci-dessus, des standards des quatre dernières décennies comme :

• Dans les années 60 : "Pour moi la vie va commencer" et "Cheveux longs et idées courtes" enregistrés par Johnny Hallyday,

• Dans les années 70 : "Où sont les femmes" enregistré par Patrick Juvet, "Faut pas pleurer comme ça" enregistré par Daniel Guichard ou encore les deux premiers albums de Bernard Lavilliers,

• Dans les années 80 : "A cause des garçons" enregistré par le groupe éponyme puis par Yelle, "Boule de flipper" enregistré par Corinne Charby, "Bonne bonne humeur ce matin" enregistré par Tristan, "Madrid, Madrid" enregistré par Nilda Fernandez ou encore "En résumé en conclusion" et "VIP" de Françoise Hardy, ainsi que de nombreuses musiques originales de films composées par Philippe Sarde, Francis Lai, François de Roubaix et Jean-Michel Jarre, des thèmes de séries TV tels que "PJ" composé par Richard Galliano, le "Manège enchanté" ou encore la cultissime chanson thème de la version française de "Dallas".

Le catalogue contient aussi des succès plus récents comme "Madame rêve" d'Alain Bashung coécrit par Pierre Grillet, et de nombreuses titres de David Guetta coécrits avec Peter Kitch dont le single "People come People go".

En 1991, Dreyfus lança ce qui allait devenir un des labels de jazz contemporain les plus prestigieux – Dreyfus Jazz – produisant et distribuant des artistes tels que Michel Petrucciani, Eddy Louiss, Richard Galliano, Aldo Romano, Philip Catherine, Didier Lockwood, Bireli Lagrène, Sylvain Luc, Rosario Giuliani, Géraldine Laurent et Adrien Moignard. Ne se limitant pas aux signatures françaises, Dreyfus Jazz a également produit et distribué des artistes américains aussi célèbres que, entre autres, Roy Haynes, Ahmad Jamal, Marcus Miller, the Mingus Big Band, Jean-Michel Pilc, Steve Grossman et Lucky Peterson.

Cette acquisition ajoute au catalogue éditorial de BMG de nombreux standards français et une grande diversité de styles musicaux. Déjà composé d'un nombre important d'enregistrements des années 60 aux années 90, le catalogue master de BMG s'en trouve également considérablement augmenté. Renforçant de manière significative sa position de leader dans le domaine de la gestion et de l'exploitation des droits musicaux, BMG continue à accroitre ainsi sensiblement son offre à l'ensemble de ses clients.

"Nous sommes très heureux et fiers de représenter à partir d'aujourd'hui les compositeurs et artistes prestigieux de Dreyfus" a déclaré Hartwig Masuch, CEO de BMG Rights Management. "Le catalogue de Jazz notamment est très prestigieux et nous entrevoyons un fantastique potentiel pour celui-ci dans le domaine des licences" ; Selon Stéphane Berlow, Managing Director de BMG France: "Le catalogue éditorial et discographique constitué par Francis Dreyfus sur plusieurs décennies rassemble des auteurs compositeurs, des chansons et des artistes exceptionnels. Nous sommes particulièrement fiers de poursuivre l'extraordinaire aventure Dreyfus à l'avenir."

Pour Hélène Dreyfus, veuve de Francis Dreyfus : "Ce fut une décision majeure pour mes filles, Laura, Chloé, Julie et moi-même. Il était impératif pour nous de trouver un successeur à même de poursuivre l'oeuvre de Francis avec le même esprit de courage, de fidélité et de générosité qu'il a toujours démontré tout au long de ces années. Après plusieurs mois d'échanges, nous avons la conviction que BMG continuera la voie tracée par Francis. Nous sommes heureuses de pouvoir annoncer cette décision".

"Nous voulons également rendre hommage à la famille dévouée des salariés de Dreyfus, membres de l'équipe de longue date, pour leur travail difficile et leur loyauté sans faille particulièrement pendant une période difficile."

Les termes financiers de la transaction ne seront pas communiqués.