UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L’Autorité de la concurrence autorise la joint venture entre le groupe Lagardère, sa filiale Aélia et Aéroports de Lyon

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'Autorité de la concurrence a autorisé le création d'une entreprise commune entre le groupe Lagardère via sa filiale Aélia et Aéroports de Lyon qui aura pour objet l'exploitation de surfaces commerciales dans l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, à la fois en zone publique et en zone réservée ("duty free"). Aélia, filiale de Lagardère Services, est spécialisée dans la vente de détail dans les aéroports, mais également à bord des avions ainsi que dans les ports et les gares, en France et à l’étranger.

Cette entreprise commune s'inscrit dans la lignée des différents partenariats créés ces dernières années entre des opérateurs de vente de détail en aéroport et des gestionnaires d'installations aéroportuaires, notamment Aéroports de Paris.

Willkie Farr and Gallagher LLP représentait le groupe Lagardère, sa filiale Aélia et Aéroports de Lyon avec une équipe concurrence composée de Jacques-Philippe Gunther (associé), assisté de Faustine Viala et Marion Bailly.