UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Freshfields remporte une victoire dans le cadre d’un arbitrage sur le fondement du Traité sur la Charte de l’Energie

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet Freshfields Bruckhaus Deringer LLP et le cabinet turc Cosar Avukatlik Burosu, représentant conjointement la République de Turquie,  viennent de remporter un  litige majeur en matière d’investissement.

Dans une sentence arbitrale rendue le 2 septembre, le tribunal arbitral a rejeté, pour des questions de compétences, l’intégralité des demandes introduites par la société chypriote Libananco Holdings contre la République. Ces demandes s’élevaient à plus de 10 milliards de dollars et le tribunal a indemnisé la République de Turquie en lui attribuant un montant  de 15,6 millions de dollars au titre de dépenses.

Les associés du groupe arbitrage international Jan Paulsson (Paris, Londres, Dubaï), Lucy Reed (New-York), Brian King (New-York) et Noah Rubins (Paris) dirigeaient l’équipe inter-bureaux de Freshfields. L’équipe de Cosar était composée des associés Aydin Cosar, Arzu Cosar et Utku Cosar.