UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Fidufrance conseille Phone Régie

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE
Fidufrance a conseillé le Groupe Phone Régie, n°1 de l'accueil en France, lors de son acquisition de Neo Multiservices, branche d’activité Multiservices du Groupe Neo Securité, leader français de la sécurité privée.

Leader sur son marché, le Groupe Phone Régie propose à ses clients une large palette de services au travers de ses filiales : Phone Régie (accueil en entreprise), Mahola (accueil, événementiel), Facilitess (services  à l’occupant) et Top Chrono (courses et navettes). Sur un marché en pleine expansion, le Groupe, présent en France et en Europe, emploie 5 500 collaborateurs et réalisera en 2011, avec le rachat de Néo Multiservices un chiffre d’affaires d’environ 150 M€.

Cette cession permet à Neo Sécurité de se concentrer sur son cœur de métier et au Groupe Phone Régie de compléter son offre de services. Elle donne également naissance à un partenariat d’envergure entre les deux groupes qui leur permettra d’offrir à leurs clients une gamme complète de services alliant l’accueil et la sécurité.

Fidufrance, avec Denys Angeloglou, associé, et Anne-Sophie Calvar, avocat, a conseillé Phone Régie lors de cette acquisition et a accompagné ses dirigeants sur l’ensemble des aspects juridiques et fiscaux de cette acquisition :

- Pourparlers avec l’ensemble des parties prenantes, acquéreurs et cédants,

- Mise au point de l’ensemble de la documentation contractuelle de la cession : contrats de cession, négociation des accords, rédaction de la documentation juridique et fiscale,

- Réalisation de l’opération.

Le Groupe Néo Sécurité était conseillé par le cabinet Deprez Guignot Associés (Gilles de Boisséson, associé et Sylvain Lefebvre, avocat).  Dom Capital (Gilles Toussaint et Caroline Houry) est intervenu sur les aspects financiers de la cession dont le montant est resté confidentiel.