UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Brunswick Société d'avocats conseille le Groupe Arfeo pour l'acquisition de l'entreprise Buroform

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Solutions Tertiaires, maison-mère du groupe ARFEO, a obtenu le 28 juillet dernier un jugement par lequel le Tribunal de commerce de Poitiers a ordonné la cession à son profit des actifs de l’entreprise Buroform - située à Valdivienne (Vienne) - dans le cadre du redressement judiciaire de cette dernière.

Dotée de trois centres de production à Château Gontier, à Bazouges (Mayenne), et à La Pommeraye (Maine et Loire), ARFEO est le spécialiste français concepteur et fabricant de mobilier de bureau. Le groupe, repris par Jacques Albert en juillet 2007, compte 280 salariés et a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 33 M€.

ARFEO avait connu des difficultés importantes, notamment consécutives à celles de sa filiale ATAL, avant de bénéficier, après d’importantes restructurations de son actionnariat et de ses usines, du premier plan de sauvegarde homologué par le Tribunal de commerce de Nanterre en décembre 2007.

Le groupe ARFEO, qui, une semaine plus tôt, venait d’accueillir SOKOA, fabricant de sièges, parmi ses actionnaires, se trouve encore renforcé par l’acquisition de l'entreprise BUROFORM (CA 2010 : 10 M€) et la reprise de 105 salariés sur les 111 composant son effectif.

Serge Pelletier, associé de Brunswick Société d’Avocats en charge de l’activité Entreprises En Difficultés, a conseillé le groupe ARFEO et ses actionnaires dans le cadre de cette acquisition. Le cabinet avait déjà conseillé le groupe dans le cadre de sa procédure de sauvegarde au cours de l’année 2007.