UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Hogan Lovells conseille ERDF

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE
Hogan Lovells a conseillé ERDF à l'occasion de la mise en place d'une couverture de son réseau de distribution d'électricité en France métropolitaine contre le risque de tempête par le biais d'une émission d'"obligations catastrophe", ou "cat bond".

ERDF, filiale à 100% d'EDF, a lancé le 25 juillet dernier une émission d'obligations catastrophe afin de se couvrir contre les risques de tempête sur le réseau de distribution d'électricité en France métropolitaine dont elle a la charge.

La transaction a été organisée conjointement par Natixis et Swiss Re et a donné lieu à la conclusion d'un contrat dérivé climatique afin de transférer le risque lié à la survenance de tempêtes en France métropolitaine à Pylon II Capital Ltd, un véhicule ad hoc basé en Irlande. Pylon II Capital Ltd a émis pour 150 millions d'euros d'obligations catastrophe en deux tranches de classe A et avec une maturité de 5 ans, ayant fait l'objet d'un placement privé de type 144A aux Etats-Unis.

Il s'agit d'une des rares opérations "cat bond" réalisées pour le compte d'une société industrielle dans un marché généralement dominé par les entreprises de réassurance.

L'équipe de Hogan Lovells en charge du dossier était menée par Sharon Lewis, associée à la tête de la pratique Marchés de Capitaux Internationaux (Dette), assistée de Vincent Fidelle (bureau de Paris) et Chris Winckler (bureau de New York).

Natixis et Swiss Re ont été conseillées par Sidley Austin. Le bureau de Paris de Clifford Chance conseillait également Natixis par l'intermédiaire de Jonathan Lewis, Sophie Guilhem-Ducleon et Gabriel Mauger.