UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Nixon Peabody conseille EADS Astrium

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’équipe Fusions-Acquisitions de Nixon Peabody accompagne son client EADS et sa division Astrium Geo-Information Services (regroupant ses filiales historiques Spot Image et Infoterra) dans l’augmentation significative de sa participation dans i-cubed, un leader mondial de fourniture d’images satellitaires à valeur ajoutée et de technologies de gestion de données géospatiales, basé à Fort Collins, dans l’état du Colorado aux Etats-Unis. 

i-cubed fournit des solutions de pointe pour l’imagerie, le contenu géospatial ainsi que des applications pour la gestion de données, hébergées dans le "cloud " ou derrière le pare-feu du client, avec des applications commerciales, de renseignement et militaires.

Le deal faisait face à plusieurs dimensions règlementaires impliquant un nombre d’agences du gouvernement fédéral américain, y compris le Département de la Défense, le Département d’Etat et le Département du Commerce, et soulevait des questions pointues de propriété intellectuelle.  Les éléments plus spécifiques de la transaction sont confidentiels.

L’équipe juridique d’EADS était composée, au siège à Paris, d’Edouard Eltvedt, Senior Legal Counsel, Robert A. Geckle, Jr., entre-temps devenu Directeur Juridique de Airbus aux Etats-Unis, et Stéphane Dupont, Directeur Juridique d’ EADS Astrium Geo-Information Services à Toulouse.

L’équipe Nixon Peabody était dirigée par William Kahn, associé fusions-acquisitions basé à Washington D.C. et membre de l’équipe parisienne de Nixon Peabody, ainsi que les associés Grayson Yeargin, David Crosby, John Hayes et Christian McBurney, avec l’aide de Tiana Butcher et d’autres collaborateurs.  Les vendeurs étaient representés par Vahrenwald, Johnson & McMahill, sous la direction de leur associé Mason C. Mitchell.