UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Paul Hastings et Freshfields conseillent l’Etat

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Paul Hastings et Freshfields conseillent l’Etat dans le cadre du financement de 7,8 milliards d'euros de la ligne ferroviaire Tours-Bordeaux.

Les cabinets Paul Hastings et Freshfields ont conseillé l’Etat en tant que garant d'une partie des prêts qui ont été consentis par les banques commerciales et la Banque Européenne d'Investissement dans le cadre du financement de la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux. Il s'agit du plus important projet d’infrastructures publiques en Europe depuis plus de vingt ans.

La concession d’une durée de cinquante ans porte sur le financement, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de cette nouvelle ligne ferroviaire. L'attributaire est la société LISEA détenue par un consortium formé de VINCI (mandataire du consortium), CDC Infrastructure, Axa Private Equity et Sojas.

Le financement qui s’élève à un montant total 7,8 milliards d’euros est très probablement le seul financement de projet qui bénéficiera de la garantie de l'Etat prévue par l'article 6 de la loi de finance rectificative n°2009-122 du 4 février 2009. Cette loi, adoptée dans le cadre du plan de relance de l'économie, avait autorisé le ministre chargé de l'économie d'accorder la garantie de l'Etat aux prêts octroyés par la Banque Européenne d'Investissement et les établissements de crédits agréés au sens du code monétaire et financier, pour faciliter le financement de projets dont la réalisation était jugée prioritaire.

L’Etat garant était conseillé par Paul Hastings sur la documentation financière, la documentation relative à la garantie et les aspects financement du dossier : Mounir Letayf (associé) assisté de Daniella Lorté-Villarçon.

L'Etat garant a été également conseillé par Freshfields Bruckhaus Deringer sur les aspects documentation de projet et droit public : Pascal Cuche (associé) et Marc Lordonnois (Counsel).

RFF concédant était conseillé par Hogan Lovells ainsi que par Darrois Villey Maillot Brochier.

RFF garant était conseillé par Linklaters.

LISEA était conseillé par Allen & Overy.
Les banques commerciales étaient conseillées par White & Case.
La Banque Européenne d'Investissement était conseillée par Wilkie Farr & Gallagher.La direction des fonds d’épargne de la Caisse des dépôts et consignations était conseillée par Herbert Smith.