UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Transparence des frais bancaires : les banques françaises mauvaises élèves

Banque
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 22 septembre 2009, la commissaire européenne à la protection des consommateurs, Meglena Kuneva, a présenté les résultats d’une étude détaillée sur le niveau et la transparence des frais bancaires dans l’Union européenne des 27 intitulée "Collecte de données sur les prix des comptes courants proposés aux consommateurs". Cette étude a été réalisée auprès de 200 banques couvrant 80 % du marché européen des dépôts. Elle révèle que les banques françaises, qui pratiquent des frais élevés sur les conventions et les cartes de débit, seraient en queue de peloton en terme de transparence. En cause, les frais cachés onéreux et incompréhensibles pour les clients. Le consommateur moyen supporterait en moyenne de 120 à 160 euros par an de frais bancaires, faisant de la France l'un des pays les plus (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne