Badpayeur.com ® : 1ère plateforme de Name & Shame

Legaltech
TAILLE DU TEXTE

Badpayeur.com® : 1ère plateforme de Name & Shame de lutte contre les retards de paiements et impayés.

Créée par deux juristes, dont un spécialiste en e-réputation et un en droit des entreprises, la plateforme web permet le paiement rapide des créances de 1 à 1000 euros et la prévention des impayés.

Forts de leur expérience auprès d’entrepreneurs, ses fondateurs Jean-Charles Ize et Robin Stuckey ont pu observer que les entreprises renonçaient fréquemment à poursuivre le recouvrement de leurs petites créances.

Manque de temps, frais de procédure, lenteur de la justice, coûts importants des relances, etc., autant d’arguments en faveur d’un abandon de ces créances impayées. La majorité des entreprises décident ainsi de renoncer à ces factures et se concentrer sur des postes clients plus significatifs.

Partis de ce constat, les fondateurs de Badpayeur.com apportent aux entrepreneurs une solution rapide, totalement dématérialisée, et transparente d’un point de vue tarifaire. Badpayeur.com est la première plateforme qui permet à un créancier disposant d’un numéro SIRET (sociétés, entreprises individuelles, organismes...) de procéder lui-même à l’auto-recouvrement de sa créance. Le levier est simple : la protection de l’e-réputation du débiteur. Par la déclaration de sa facture sur le site web, le créancier augmentera ses chances de recouvrer sa créance.

En pratique, 3 étapes permettent de recouvrer une facture impayée :

- Le créancier déclare et publie sa créance sur www.badpayeur.com 

- Son débiteur est immédiatement informé que son nom figure dans une base de données publique accessible en ligne et dans le monde entier

- Lorsque le règlement de la dette est effectué par son débiteur, le statut de la créance sera modifié avec mention de la date de paiement de la créance. Le client se verra alors prélevé une commission sur la créance recouvrée (service actuellement gratuit).

A travers Badpayeur.com, ses fondateurs ambitionnent de révolutionner le paiement des factures impayées et de diminuer les délais de paiement.

Jean Charles Ize, fondateur, commente : « Cette solution offre une alternative innovante et efficace au problème du recouvrement des petites factures. Notre startup affiche une volonté déterminée de devenir le premier partenaire des entreprises sur ce segment de facturation ».

Robin Stuckey, co-fondateur, ajoute, « (...) outre les impayés, la plateforme a pour vocation de contribuer également à faire diminuer les délais de paiement, véritable fléau, néfaste pour notre économie. Notre service est en phase avec la politique gouvernementale du Name & Shame en matière économique. »

En sus de ce service de recouvrement, la plateforme permet aux entreprises d’exprimer un avis sur un débiteur, de vérifier la fiabilité de ses clients en lui fournissant des informations inédites et également de protéger sa trésorerie en apposant un label « facture protégée » sur sa facturation. Ce logo de protection joue un rôle préventif et a pour but de dissuader un débiteur indélicat de négliger la facture sur laquelle il sera apposé.