Altij : Nicholas Cullen rejoint le cabinet

Nominations
TAILLE DU TEXTE

Nicholas Cullen rejoint le cabinet Altij pour renforcer son pôle DATA avant l'arrivée du RGPD.

Le cabinet Toulousain Altij dédié au droit des nouvelles technologies depuis plus d'une décennie, conseille des clients de toutes tailles face aux défis juridiques d’un monde toujours plus connecté.

Aujourd’hui, l’associée fondatrice d'Altij, France Charruyer élargit son pôle Data Protection en intégrant à son équipe l’avocat anglais Nicholas Cullen afin d’aider ses clients à mieux préparer l'impact du règlement.

Pour Me Charruyer, le RGPD aura un impact significatif, dès son entrée en vigueur le 25 mai 2018, sur la façon dont les organisations devront traiter les données personnelles : « Le message clé du nouveau règlement c’est que vous êtes responsable de votre propre conformité lorsque vous traitez des données personnelles. Cela s'applique à tous types d'organisations : y compris les entreprises, les associations et les collectivités. En tant qu’avocats, notre rôle est d'aider nos clients à opérer la transition vers le nouveau paysage réglementaire. Cela signifie que nous effectuons des audits de leurs pratiques actuelles en matière de protection des données et développons les nouveaux processus devant être mis en place.  Avoir Nicholas au sein de notre équipe élargit nos capacités à faire ce travail important de transition et améliore notre offre auprès de clients internationaux. Je suis ravie de l'accueillir au cabinet. »

Nicolas Cullen, qui a précédemment travaillé pour des cabinets d'avocats internationaux à Paris et à Londres, ajoute : "Ceci est un projet passionnant pour moi. La mise en œuvre du RGPD représente une adaptation majeure du droit aux nouvelles technologies et je suis très content de travailler avec France et l'équipe pour aider nos clients à cet égard."