Renforcement des mesures de sécurité au palais de justice de Bruxelles

Profession
TAILLE DU TEXTE

justice3Au Palais de justice de Bruxelles, des mesures de sécurité renforcées ont été prises, contraignant l'entrée au sein du tribunal. Les professionnels ont ainsi été amenés, comme le public, à passer sous un détecteur de métal avant de pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la juridiction.

A la suite des récents attentats terroristes, des mesures de sécurité renforcées ont été prises au Palais de justice de Bruxelles, dès vendredi 16 janvier 2015.

Dans un souci de sécurité et dans un contexte de menace d'une attaque au sein du tribunal, touchant en particulier les magistrats, les avocats ont ainsi été amenés, comme le public, à passer sous un détecteur de métal.

Ils expriment leur mécontentement en indiquant qu'ils ont dû attendre un certain temps avant de pouvoir entrer dans l'enceinte du tribunal, alors qu'ils étaient attendus pour plaider.
Les avocats font valoir ainsi que certaines audiences se sont tenues en dehors de leur présence.

La différence de traitement entre les professionnels de la justice, tels que les magistrats et les greffiers ayant eu accès à un espace réservé dès lundi, et les avocats est stigmatisée. Certains avançaient l'idée que la carte professionnelle des avocats est facilement falsifiable.

Ce renforcement a néanmoins été allégé à compter du mardi 20 janvier 2015. Les avocats pourront, en effet, passer directement au contrôle de sécurité, sans devoir faire la file comme le public.