Pascal Eydoux : « La profession doit démontrer qu'elle est dans le sens de l'innovation et de l'évolution sociale et économique »

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Alors que la Convention nationale des avocats débute aujourd'hui jusqu'au 21 octobre 2017 à Bordeaux-Libourne, Pascal Eydoux, Président du Conseil national des barreaux (CNB), a répondu aux questions du Monde du Droit. Il revient sur le programme de la Convention, les rapports du CNB avec les pouvoirs publics et envisage l'avenir de la profession.    

Qu'attendez-vous de la Convention nationale des avocats qui débute aujourd'hui ?

Je souhaite que ce soit un moment politique fort mais aussi un moment convivial entre des milliers d'avocats.
La profession doit démontrer qu'elle est dans le sens de l'innovation et de l'évolution sociale et économique.   

Vous voulez en faire un moment d'unité ?

Bien sûr. Les avocats veulent l'unité et appartenir à une profession unitaire. Ils se désintéressent des querelles d'individus.
La Convention doit éloigner les querelles d'égos. Nos confrères ne viennent pas pour cela.
Ils viennent non seulement pour entendre un message fédérateur et prospectif de la profession mais aussi pour échanger sur le thème de la Convention intitulé “Economie numérique et territoires”.

Quels sujets vont être abordés lors de cette convention ?

Nous allons évoquer l'évolution de la profession en termes économiques notamment sur l'offre alternative que la profession d'avocat peut offrir à un public qui ne se contente plus d'une demande traditionnelle.

Cela pose également la question de savoir comment la profession peut présenter cette offre dans le cadre du développement du numérique partout. Il faut intégrer que notre prestation est une prestation de services sur un marché concurrentiel qui ne peut prospérer qu'à la condition de se développer sur les champs numériques qui sont aujourd'hui à la disposition du public, personnes comme entreprises.

« L'avocat qui était un plaideur devient un conseil d'abord. La profession doit donc s'intégrer aux nouvelles technologies en termes d'influence, de psychologie, de sociologie et économiques. »

Il faut également examiner les conséquences de ces transformations sur notre exercice territorial c'est-à-dire les conséquences sur l'activité juridictionnelle pour les confrères qui seraient dépendant d'une appartenance géographique. Aussi, pour ces avocats, il faut étudier comment développer une activité alternative au tout judiciaire avec le développement des modes alternatifs de règlement des différends, de la médiation et de la procédure participative.

Quel regard portez-vous sur l'avenir de la profession ?

La profession d'avocat, pas plus qu'une autre profession, ne peut résister à la vague d'innovations qui survient.

La profession doit investir dans les legaltechs. Nous avons aujourd'hui la possibilité, pour les avocats qui peuvent le faire, de travailler dans les sociétés commerciales qui ont pour objectif de proposer des prestations au profit des avocats eux-mêmes ou du secteur d'activité qui est le leur.
Les avocats peuvent entrer dans les capitaux des legaltechs. Pour les avocats, qui ne peuvent pas le faire, il faut que ce soit le Conseil national des barreaux qui mutualise cette entrée de façon à pouvoir développer une prestation de services pour tous les avocats.

« Les 5 chantiers de la justice sont des sujets sur lesquels nous sommes disponibles. Nous avons des idées, des propositions que nous voulons partager avec la ministre. » 

Les legaltechs sont importantes pour la diffusion de l'ensemble des décisions de justice de l'ensemble de toutes les juridictions. Nous devons travailler avec les legaltechs sur la justice prédictive parce que c'est une question d'avenir pour nous.

L'avocat qui était un plaideur devient un conseil d'abord. La profession doit donc s'intégrer aux nouvelles technologies en termes d'influence, de psychologie, de sociologie et économiques. 

La garde des Sceaux Nicole Belloubet et le Premier ministre Edouard Philippe seront présents à la Convention nationale des avocats. Quel message voulez-vous leur adresser ?

Je souhaite leur faire la démonstration que la profession d'avocats est dynamique. Nous travaillons avec eux sur tous les sujets, y compris les sujets difficiles, pourvu qu'ils nous associent en amont. Ce que nous voulons c'est travailler avec la garde des Sceaux et le Premier ministre.
Les 5 chantiers de la justice sont des sujets sur lesquels nous sommes disponibles. Nous avons des idées, des propositions que nous voulons partager avec la ministre. 

Vous allez achever votre mandat, que retenez-vous des années passées à la tête du CNB ?

J'en retiendrai une activité passionnante et intense. Je retiendrai également la frustration de celui qui n'a pas réussi à faire tout ce qu'il voulait.
Je suis satisfait de constater que le Conseil national des barreaux est de plus en plus légitimé par les confrères et les pouvoirs publics.
Enfin, sous cette mandature, le CNB a travaillé énormément au développement des relations internationales. Ainsi, nous aurons à la Convention nationale, 35 délégations internationales qui vont venir du monde entier.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)

La Convention nationale des avocats réunira près de 5.000 avocats du 18 au 21 octobre 2017 à Bordeaux et Libourne sur le thème « Economie, numérique et territoires : les nouvelles stratégies pour l’avocat. »

4 tables-rondes en plénière et 82 ateliers pratiques sont au programme de cette 7e édition qui se penchera sur les enjeux liés aux évolutions de l’exercice professionnel. Les mutations économiques, l’avènement du numérique et le développement des territoires sont autant de pistes à explorer pour amener l’avocat à penser de nouvelles stratégies et à développer l’activité de son cabinet…

Nicole Belloubet, garde des Sceaux, sera présente jeudi 19 octobre lors de la plénière d'ouverture de la Convention tandis que le Premier ministre, Edouard Philippe, prononcera un discours vendredi 20 octobre à 18h00 en salle plénière à l’issue des ateliers de formation. 

Plus d'informations sur www.conventionnationaledesavocats.com