Raphaël Romi, Associé, LLC et Associés, Bureau de Paris

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Portrait de Raphaël Romi, Associé, LLC & Associés, Bureau de Paris.

Description du Parcours


Après avoir commencé une carrière d’enseignant à Toulouse en 1977, j’ai obtenu l’agrégation de Droit public en 1990, après avoir été en poste à Poitiers, à Corte puis à Nanterre.

Les hasards du concours de l’agrégation m’ont amené à l’Université de Nantes où je suis devenu Doyen de la faculté de Droit et dirige depuis 1992 un Master de droit de l'environnement.

J’ai, dans ma carrière, approché le Droit de l’environnement très tôt, dès mon étape Corse, très simplement parce que ce cours avait été mis en place à l’Université de Corse et que personne ne le dispensait. Je me suis piqué au jeu au point d’écrire un manuel de Droit de l’environnement qui en est maintenant à sa dixième édition, puis en raison de l’importance du Droit européen de l’Environnement, je me suis intéressé à cette matière au point d’écrire un manuel de Droit international européen de l’environnement qui en est maintenant à sa troisième édition que j’ai co-écrite avec Justine Bain-Thouverez, avocate au Cabinet LLC.

On m’a demandé à plusieurs reprises d’intégrer des postes de chargé de missions et de conseiller de Ministères.

En 2007, j’ai été sollicité par un cabinet d’avocats pour m’inscrire au Barreau pour travailler sur les dossiers de l'Erika pour lesquelles il y avait des difficultés de conceptualisation de la notion de dommage écologique.

Domaine de compétences

Depuis cette date, ma pratique est une pratique principalement de conseil auprès des collectivités locales et des entreprises en matière notamment de diversité biologique et d’énergies renouvelables.

J’anime avec Justine Bain-Thouverez le Pôle Environnement et Energie.

Mes domaines de compétence sont donc :

- Le Droit de la diversité biologique ;
- Le Droit des énergies renouvelables ;
- Le Droit de la préemption et de l’expropriation, le Droit foncier, le Droit forestier et le Droit rural ;
- le droit des déchets et de l'environnement industriel
- La structuration sous toutes les formes possibles de l’action en matière d’environnement : création de sociétés de projets, sociétés d’économies mixtes, création et animation de sociétés publiques locales, création et structuration d’associations le cas échéant, transfert de compétences, notamment en matière de gestion des milieux aquatiques ("GEMAPI ") etc…

Quels sont vos clients ?

Mon équipe intervient indifféremment pour les clients privés et les clients publics, tout en attachant une grande importance à essayer de mettre en place des partenariats publics-privés et très récemment, nous sommes rentrés dans une nouvelle dynamique qui consiste à mettre en place des projets partagés entre les structures privées, les structures publiques et les citoyens, notamment en matière d’énergies locales partagées.