Rapport du Club des juristes sur l’enseignement du droit

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Le Club des juristes annonce la sortie de son rapport « Réformer l’enseignement du droit en France à la lumière des systèmes étrangers ». Cette étude, réalisée sous la direction scientifique de Mustapha Mekki, professeur à l’Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité, directeur de l’Institut de recherche pour un droit attractif (IRDA), vise à repenser l’enseignement du droit en France à la lumière des systèmes étrangers.

club des juristesLes mutations considérables de notre système juridique doivent en effet nous conduire à réformer notre modèle d’enseignement du droit. La concurrence des systèmes juridiques, l’ouverture des professions du droit, la révolution numérique, sont autant de facteurs qui imposent des changements, probablement considérables, dans notre manière même d’enseigner le droit comme dans le choix des matières qui doivent l’être. Évidemment, la question a quelque chose de vertigineux voire d’angoissant pour qui s’interroge sur l’avenir des amphithéâtres voire des Universités elles-mêmes.

Pour nourrir la réflexion, le Groupe de travail a fait le choix de mettre à contribution des universitaires étrangers issus de systèmes distincts (Argentine, Japon, Belgique, Luxembourg, Italie, Espagne, Québec, Louisiane…) et enseignant dans des institutions variées. L’analyse se nourrit également des préconisations d’universitaires français comme de la vision de professionnels du droit d’origines diverses.

L’étude propose ainsi un nouveau cadre de réflexion qui contribuera, nous l’espérons, aux discussions sur l’enseignement du droit et la formation des juristes de demain.