L’UIA condamne l’attaque perpétrée à Quetta au Pakistan

Institutions
TAILLE DU TEXTE

L’UIA condamne l’attaque perpétrée à Quetta au Pakistan contre les avocats et autres personnes en deuil après l’assassinat de l’ancien Président du Barreau du Balochistan.

L’UIA déplore l’attaque à la bombe ce lundi 8 août contre un hôpital de Quetta dans la province du Balochistan au Pakistan. Le bilan est d’au moins 70 morts et 112 blessés.

L’attaque revendiquée par les Talibans visait une foule en deuil venue se recueillir auprès du corps de Bilal Anwar Kasi, ancien président du barreau du Balochistan, assassiné par balles plus tôt dans la journée.

L’UIA est profondément choquée par cet acte odieux, et présente ses sincères condoléances à toutes les victimes et à leurs proches. L’association exprime sa solidarité avec la communauté des avocats du Pakistan, et particulièrement le barreau du Balochistan.

Toutes les mesures doivent être mises en œuvre afin de traduire en justice les responsables, conformément au droit international et en respect de l’Etat de droit.

L’UIA soutient également la grève nationale des avocats du Pakistan qui débute aujourd’hui en réaction à l’attaque terroriste à l’encontre de leurs confrères.

L’association exhorte les autorités pakistanaises à s’assurer qu’une enquête indépendante et impartiale sera conduite autour de l’assassinat du Président du Barreau.

La communauté des avocats ayant été visée, l’UIA exprime sa grande inquiétude sur les sérieuses menaces qui pèsent sur l’exercice de la profession. L’UIA rappelle aux autorités pakistanaises leurs responsabilités quant aux garanties de sécurité des avocats et de la profession juridique dans son ensemble, qui sont essentielles à la protection des droits de l’homme et au respect de l’Etat de droit dans une société démocratique.