Linklaters LLP conseille Transgene

Deals
TAILLE DU TEXTE

Linklaters LLP conseille Transgene dans le cadre de son augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires existants pour un montant de 14,4 millions d’euros.

linklatersTransgene, la société de biotechnologie française qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie reposant sur des vecteurs viraux, cotée sur Euronext Paris, a réalisé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires existants, dans le cadre d’un placement privé d’actions nouvelles par construction accélérée d’un livre d’ordres. Des investisseurs institutionnels américains et européens, spécialistes des biotechnologies, ont participé à ce placement privé, permettant un renforcement de la structure actionnariale de Transgene à l’international mais aussi des actionnaires existants, dont l’Institut Mérieux (TSGH), l’actionnaire majoritaire de Transgene et Dassault Belgique Aviation (DBA).

Le montant total brut de l’augmentation de capital a atteint 14,4 millions d’euros via l’émission de 5 643 199 millions d’actions nouvelles souscrites à un prix par action de 2,55 euros par action.

Les fonds levés serviront à la poursuite du développement clinique et préclinique des immunothérapies innovantes de Transgene qui, en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (immune checkpoint inhibitors, ICIs), ont pour objectif d’augmenter l’efficacité des traitements actuels. Les fonds seront également utilisés comme fonds de roulement et pour les activités de la Société.

L’équipe de Linklaters Paris conseillait Transgene et était dirigée par Bertrand Sénéchal, associé, assisté de Mylène Gallaud, Sandra Fernandes et Marie Gautier, collaboratrices sur les aspects de droit français et par Luis Roth, associé, assisté de Sonny Ha, collaborateur, sur les aspects de droit US. Les aspects fiscaux ont été traités par Cyril Buisson, associé, assisté de Nadine Eng, collaboratrice.

Les équipes de White & Case Londres et Paris conseillaient le syndicat bancaire.

Guggenheim Securities, LLC et Oddo BHF SCA ont agi en tant que teneurs de livre associés.